Samedi 25 octobre 2014 6 25 /10 /Oct /2014 10:20

Depuis plus de 20 ans, France Parrainages encourage le parrainage de proximité. Il s'agit de créer une relation entre des enfants et des adultes en-dehors de la cellule familiale. Une forme de parrainage qui favorise la naissance de liens privilégiés près de chez soi. Nelly Tanvert travaille pour l'antenne d'Ille-et-Vilaine, son expérience et son regard nous éclairent sur cette démarche méconnue

  « Le but premier est de créer ou recréer des liens autour d'un enfant, quel que soit son âge. C'est une façon de voir les relations différemment. En France, la famille, les amis, l'entourage, tout est très cloisonné. En Afrique par exemple, c'est l'idée de communauté qui prévaut. Qui entoure l'enfant, qui compte pour lui ? Les parents mais aussi d'autres adultes, des tiers, des voisins.


Chaque histoire est unique. Parfois, le parrain est un simple contact, un "bénévole", mais souvent cela va bien au-delà. Les parrains et filleuls se voient une ou deux fois par mois sur leur temps libre. Ils apprennent à se connaître et inventent ensemble la relation qui nous convient. Le parain peut accueillir son filleul à la maison et partager avec lui des moments en famille. Ils peuvent aussi aller faire du shopping ou au cinéma ensemble. Pour les parents qui nous contactent et sollicitent un parrainage, cette relation extra-familiale sera riche, elle apportera un regard extérieur, neutre, rassurant, souvent essentielle. Nous avons vécu fin 2013 un événement très fort à travers le mariage d'une maman qui avait invité les parrains de ses 3 enfants. C'était une marque de reconnaissance incroyable !


Nous sommes contactés spontanément par des parents, des familles, des mamans seules qui ont besoin d'un relais, qui manquent de disponibilité ou parfois de compétences, par exemple, pour faire du sport avec leur enfant. Quant aux parrains, nous accueillons des personnes animées par des valeurs d'entraide et de solidarité. Ce qu'elles ne trouvent dans notre société individualiste. Mais nous avons une vigilance sur les motivations des parrains, nous savons que s'il s'agit de compenser un manque affectif par exemple, le parrainage ne sera pas équilibré ou bénéfique. Nous avons à coeur que les filleuls et parrains soient complémentaires et le parrainage réussisse.

 

Aujourd'hui, en Ille-et-Vilaine, 45 enfants sont parrainés. Un tiers des parrainages durent plus de deux ans. L'association accompagne chaque parrainage, nous sommes à l'écoute et attentifs à tous les acteurs d'un parrainage : les parents, les filleuls, les parrains. Organisés régulièrement, les Cafés du parrainage permettent aux parrains d'échanger, d'exprimer leurs doutes, leurs questionnements. Parce que vivre un parrainage, c'est intense et fort. Parce que ça bouscule ! ».


P1160081En 2013, Estelle et Mélanie sont invitées à témoigner ensemble devant l'Assemblée Nationale.

Le parrainage n'a pas d'âge. Estelle, bientôt 16 ans, est la filleule de Mélanie, 26 ans. Avec à peine 10 ans de différence d'âge, elles pourraient être soeurs. Elles sont marraine et filleule et témoignent d'une relation précieuse.

Tout a commencé il y a quatre ans. Mélanie a 22 ans, sa marraine - « une chouette marraine »  - vient de mourir. Ensemble, elles partageaient beaucoup de moments.  Cette relation privilégiée lui a beaucoup apporté et à son tour, elle veut s'impliquer. Pourquoi attendre quelques années afin d'être invitée à vivre ce rôle auprès de l'enfant d'une amie, c'est maintenant qu'elle en a envie. Mélanie pousse la porte de l'antenne rennaise de France Parrainages et rencontre Nelly Tanvert. Aujourd'hui, à ses yeux, parrainer est une évidence : « J'ai du temps à partager. Pour moi, c'est du bon sens ! ». De son côté, la maman d'Estelle a cinq enfants, deux d'entre eux ont déjà des parrains de proximité, elle demande à sa fille si elle aussi le souhaite. Estelle répond oui.


 Estelle et Mélanie se rencontrent en moyenne deux fois par mois. Des moments informels, parfois très organisés, parfois non, collant simplement à la vie quotidienne. « L'autre jour, nous avons déménagé des amis, Estelle a participé. Si elle est là lorsque je cuisine, elle m'aide. Nous faisons du shopping ensemble, nous aimons aussi aller à la plage... ». En-dehors de leurs rencontres, Estelle et Mélanie échangent via les réseaux sociaux et les textos. Une manière de communiquer facilement que Mélanie doit à Estelle. Marraine et filleule enrichissent leur relation mutuellement, s'intéressant l'une à l'autre : « Il y a de la bienveillance entre nous » . 

 

« Le parrainage m'a aidée à grandir ». Voilà qui dit combien Estelle est une filleule heureuse. Elle échange beaucoup avec sa marraine et reconnait qu'il est parfois plus facile pour elle de dire certaines choses à Mélanie qu'à sa maman. A 15 ans, la complicité qui la lie à Mélanie s'avère donc essentielle. Mélanie saura aussi remplir son rôle de marraine pour évoquer par exemple, avec la maman d'Estelle, l'avenir, les choix d'orientation. 

 

Car la confiance se situe d'abord à cet "endroit" : entre la maman d'Estelle et Mélanie. Une confiance sur laquelle repose le parrainage. Mélanie est profondément reconnaissante : « Sa confiance est un cadeau. L'héroïne, c'est elle, lorsqu'elle a fait cette démarche pour Estelle ». Sans a priori, Mélanie, Estelle et sa maman écrivent ensemble une histoire de vie riche et généreuse. Chacune apportant ce qu'elle est à l'autre, chacune donnant autant qu'elle reçoit. 

  

Cet après-midi, Estelle et Mélanie vont voir Bande de filles au cinéma. « J'avais envie de voir ce film mais sans Estelle, je n'y serais pas allée. Le parrainage, ce n'est que du positif ! ».


 


parrainage_de_proximite.jpeg

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE PARRAINAGE DE PROXIMITE 

 

. Rendez-vous le samedi 8 novembre 2014 à 10h30, à l'antenne France Parrainages d’Ille et Vilaine, 82 rue Bigot de Préameneu, 35000 Rennes. Contact : 02 99 22 03 38, bretagne@france-parrainages.org

www.france-parrainages.org/le-parrainage-de-proximite/

 

 

. Participez à la soirée d’échange sur le thème "Parrainer un enfant à côté de chez soi", en présence de parrains et de parents. Mardi 2 décembre 2014 à 19h, à l’espace Citoyens de la bibliothèque des Champs-Libres de Rennes.

 

. Téléchargez la nouvelle plaquette d'information de l'association : http://france-parrainages.org/wp-content/uploads/2012/12/Plaquette-Ille-et-Vilaine_VF.pdf

 

 

 

* Un immense merci à Nelly, Estelle et Mélanie pour leur enthousiasme communicatif, leur temps et leur patience.

 

 

 

 

Publié dans : Actualités des associations
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 21 octobre 2014 2 21 /10 /Oct /2014 19:03

"Une intervention empreinte de vie et d'humour, de sensibilité. A consommer sans modération."

 

"Je ne m'attendais pas à ce genre de contenu mais je l'ai trouvé très intéressante et enrichissante tant personnellement que
professionnellement."

"Je repars avec une très grande satisfaction, l'impression de m'être offert un beau cadeau."

"Une conférence qui transporte."

"Conférence qui dynamise et donne envie de vivre intensément son rôle de parent."

 

Récoltées à l'issue de la conférence de Thomas D'Ansembourg, vos impressions illustrent pleinement la générosité du moment. En échange, voici quelques phrases, quelques mots qui ont résonné et dont nous avons également envie de conserver la trace.

 

 Copie-de-MOTSTHA.jpg

Publié dans : Conférences
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 10 octobre 2014 5 10 /10 /Oct /2014 16:12

Vous étiez très nombreux à assister à la conférence animée par Thomas D'Ansembourg, ce lundi 6 octobre : un grand merci à tous ! Afin de prolonger cette rencontre et pour permettre à ceux qui n'ont pas pu participer à cette soirée de découvrir Thomas D'Ansembourg, voici trois ouvrages dont il est l'auteur. Sélectionnés en partenariat avec la librairie La Courte Echelle.

 

P1010243.JPG

. Cessez d'être gentil, soyez vrai ! Existe en deux formats : avec CD et illustré - Editions de L'Homme.

Le best-seller de Thomas D'Ansembourg publié à 500 000 exemplaires !

 

Nous sommes souvent plus habiles à dire leurs quatre vérités aux autres qu'à leur exprimer simplement la vérité de ce qui se passe en nous. Nous n'avons d'ailleurs pas appris à tenter de comprendre ce qui se passe en eux. Nous avons davantage appris à être complaisants, à porter un masque, à jouer un rôle. Nous avons pris l'habitude de dissimuler ce qui se passe en nous afin d'acheter la reconnaissance, l'intégration ou un confort apparent plutôt que de nous exprimer tels que nous sommes. Nous avons appris à nous couper de nous-mêmes pour être avec les autres. La violence au quotidien s'enclenche par cette coupure : la non-écoute de soi mène tôt ou tard à la non-écoute de l'autre, le non-respect de soi mène tôt ou tard au non-respect de l'autre.

 

Cessez d'être gentil, soyez vrai ! est un seau d'eau lancé pour nous réveiller de notre inconscience. Il y a urgence à être davantage conscients de notre manière de penser et d'agir. En illustrant ses propos d'exemples percutants, l'auteur explique comment notre tendance à ignorer ou à méconnaître nos propres besoins nous incite à nous faire violence et à reporter sur d'autres cette violence. Pour éviter de glisser dans une spirale d'incompréhension, il s'agit de reconnaître nos besoins et d'en prendre soin nous-mêmes plutôt que de nous plaindre du fait que personne ne s'en occupe. Ce livre est une invitation à désamorcer la mécanique de la violence, là où elle s'enclenche toujours: dans la conscience et le coeur de chacun de nous.

 

 

. Du JE au NOUS, L'intériorité citoyenne, le meilleur de soi au service de tous - Editions de L'Homme

Devant le chaos du monde, les injustices et les catastrophes, nous nous sentons impuissants et nous posons les questions suivantes, et pas seulement pour rire: Qui fuis-je? Où cours-je? À quoi sers-je? Faute de trouver à l'intérieur de nous un sens à notre existence, nous avons créé une société où tout le monde court hors de soi.


Cette course nous épuise et épuise la planète. Notre mal-être personnel génère des tensions que ni l'hyperactivité, ni la surconsommation, ni la course à l'argent ne peuvent apaiser et qui se répercutent sur la société. Pour Thomas d'Ansembourg, la solution se trouve à l'intérieur de nous. Il nous suggère de prendre le temps de reconnaître et de respecter notre nature intime.

S'appuyant sur les découvertes étonnantes de la physique quantique, il nous propose des clés d'accès à une intériorité transformante, inspirée et inspirante, et fait un lien pionnier entre l'individuel et le collectif, entre l'intériorité et l'action juste. Illustrant son propos de nombreux cas vécus, l'auteur démontre qu'un citoyen pacifié est un citoyen pacifiant et qu'un être humain ayant trouvé son élan de vie propre se met invariablement au service des autres. Pour lui, le développement personnel profond est la clé du développement social durable. En cette période de changement, ce livre est une invitation à réapprendre à vivre de tout notre être, pour mettre de façon efficace et généreuse le JE au service du NOUS.

 

. Etre heureux, ce n'est pas nécessairement confortable - Editions de L'Homme

Croire que pour être heureux, il faut se sentir bien tout le temps, voilà une illusion qui empêche bien des gens de goûter les moments de bonheur qui jalonnent leur vie. C’est même un piège ... Des pièges antibonheur. L’auteur nous invite à prendre conscience de ces pièges et nous propose des apprentissages pratiques pour nous en libérer. Si ces deux étapes ne sont pas nécessairement confortables, elles sont essentielles pour apprendre à traverser les difficultés de la vie ainsi qu’à ressentir un bien-être intérieur de plus en plus grand.

 

(Source éditeur)

Publié dans : Lectures, ressources
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 29 septembre 2014 1 29 /09 /Sep /2014 09:16

health-map.jpgL'association Communiquer avec bienveillance vous invite à participer à la conférence sur le Mind Mapping, qui se déroulera jeudi 2 octobre à 20h30, à la maison de quartier de Villejean (Rennes).

 

Elle sera animée par Laurent Pavageau, formateur-consultant en communication.

 

Le mind mapping - carte heuristique en français - est une technique qui permet de tirer le meilleur parti de toutes les compétences du cerveau pour réfléchir, apprendre et mémoriser de la façon la plus efficace possible.


Cette conférence sera suivie les 25 et 26 octobre 2014 d’une formation mind mapping parents/enfants et les 24 et 25 novembre 2014 par une formation mind mapping pour les adultes.

 

. Conférence MIND MAPPING / Jeudi 2 octobre 2014, 20h30, maison de quartier Villejean (salle Rosalie, 1er étage à droite).

Publié dans : Actualités des associations
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 24 septembre 2014 3 24 /09 /Sep /2014 10:57

Thomas_Ansembourg.jpg

 

 

Les réservations pour la conférence de Thomas d'Ansembourg, qui se déroulera le lundi 6 octobre 2014 à Rennes, sont à nouveau ouvertes  pour un nombre très limité de places. 

 

Nous vous invitons à vous inscrire en ligne. Vous recevrez la confirmation de votre réservation dans votre messagerie.

 

Il n'y a plus de places disponibles pour cette conférence.

 

 

Publié dans : Conférences
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

RENDEZ-VOUS 2014

 

  Lundi 6 octobre 2014 - 20 heures

NOTRE FAÇON D'ÊTRE ADULTE FAIT-ELLE SENS ET ENVIE POUR NOS JEUNES ?

Conférence animée par Thomas D'Ansembourg

 

 

COLLECTIF être parent-copie-1

29 mars 2012 - Gilles Droniou - Conférence Les enfants et les nouvelles technologies

gilles-droniou-conférence2012-rennes

Notre partenaire, le CRVA

 

Logo-Bug.jpgCRVA.jpg

L'association BUG gère le Centre de Ressources à la Vie Associative de Rennes  (CRVA). 

Le CRVA a pour missions de :

- soutenir la vie associative rennaise (conseils, formation, suivi des demandes de subventions…)
- accompagner les démarches inter associatives par le suivi et l’animation de collectifs.
- animer les réflexions autour de la refondation des relations entre la Ville et les associations et soutenir le développement du Mouvement Associatif Rennais

CONTACT

CRVA - Centre Alain Savary

187 rue de Châtillon, 35 200 Rennes  

www.crva-rennes.org

 

Contact :

Mireille MAHE

02 99 85 83 14

mmahe@crva-rennes.org


 

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés