Quelques lectures pour prolonger la conférence de Thomas D'Ansembourg

Publié le

Vous étiez très nombreux à assister à la conférence animée par Thomas D'Ansembourg, ce lundi 6 octobre : un grand merci à tous ! Afin de prolonger cette rencontre et pour permettre à ceux qui n'ont pas pu participer à cette soirée de découvrir Thomas D'Ansembourg, voici trois ouvrages dont il est l'auteur. Sélectionnés en partenariat avec la librairie La Courte Echelle.

 

P1010243.JPG

. Cessez d'être gentil, soyez vrai ! Existe en deux formats : avec CD et illustré - Editions de L'Homme.

Le best-seller de Thomas D'Ansembourg publié à 500 000 exemplaires !

 

Nous sommes souvent plus habiles à dire leurs quatre vérités aux autres qu'à leur exprimer simplement la vérité de ce qui se passe en nous. Nous n'avons d'ailleurs pas appris à tenter de comprendre ce qui se passe en eux. Nous avons davantage appris à être complaisants, à porter un masque, à jouer un rôle. Nous avons pris l'habitude de dissimuler ce qui se passe en nous afin d'acheter la reconnaissance, l'intégration ou un confort apparent plutôt que de nous exprimer tels que nous sommes. Nous avons appris à nous couper de nous-mêmes pour être avec les autres. La violence au quotidien s'enclenche par cette coupure : la non-écoute de soi mène tôt ou tard à la non-écoute de l'autre, le non-respect de soi mène tôt ou tard au non-respect de l'autre.

 

Cessez d'être gentil, soyez vrai ! est un seau d'eau lancé pour nous réveiller de notre inconscience. Il y a urgence à être davantage conscients de notre manière de penser et d'agir. En illustrant ses propos d'exemples percutants, l'auteur explique comment notre tendance à ignorer ou à méconnaître nos propres besoins nous incite à nous faire violence et à reporter sur d'autres cette violence. Pour éviter de glisser dans une spirale d'incompréhension, il s'agit de reconnaître nos besoins et d'en prendre soin nous-mêmes plutôt que de nous plaindre du fait que personne ne s'en occupe. Ce livre est une invitation à désamorcer la mécanique de la violence, là où elle s'enclenche toujours: dans la conscience et le coeur de chacun de nous.

 

 

. Du JE au NOUS, L'intériorité citoyenne, le meilleur de soi au service de tous - Editions de L'Homme

Devant le chaos du monde, les injustices et les catastrophes, nous nous sentons impuissants et nous posons les questions suivantes, et pas seulement pour rire: Qui fuis-je? Où cours-je? À quoi sers-je? Faute de trouver à l'intérieur de nous un sens à notre existence, nous avons créé une société où tout le monde court hors de soi.


Cette course nous épuise et épuise la planète. Notre mal-être personnel génère des tensions que ni l'hyperactivité, ni la surconsommation, ni la course à l'argent ne peuvent apaiser et qui se répercutent sur la société. Pour Thomas d'Ansembourg, la solution se trouve à l'intérieur de nous. Il nous suggère de prendre le temps de reconnaître et de respecter notre nature intime.

S'appuyant sur les découvertes étonnantes de la physique quantique, il nous propose des clés d'accès à une intériorité transformante, inspirée et inspirante, et fait un lien pionnier entre l'individuel et le collectif, entre l'intériorité et l'action juste. Illustrant son propos de nombreux cas vécus, l'auteur démontre qu'un citoyen pacifié est un citoyen pacifiant et qu'un être humain ayant trouvé son élan de vie propre se met invariablement au service des autres. Pour lui, le développement personnel profond est la clé du développement social durable. En cette période de changement, ce livre est une invitation à réapprendre à vivre de tout notre être, pour mettre de façon efficace et généreuse le JE au service du NOUS.

 

. Etre heureux, ce n'est pas nécessairement confortable - Editions de L'Homme

Croire que pour être heureux, il faut se sentir bien tout le temps, voilà une illusion qui empêche bien des gens de goûter les moments de bonheur qui jalonnent leur vie. C’est même un piège ... Des pièges antibonheur. L’auteur nous invite à prendre conscience de ces pièges et nous propose des apprentissages pratiques pour nous en libérer. Si ces deux étapes ne sont pas nécessairement confortables, elles sont essentielles pour apprendre à traverser les difficultés de la vie ainsi qu’à ressentir un bien-être intérieur de plus en plus grand.

 

(Source éditeur)

Publié dans Lectures - ressources

Commenter cet article